Le cavalier

N°1 (*)

N°2 (****)

N°3 (***)

Trait aux blancs

Trait aux blancs

Trait aux blancs

Tç8+ évidemment, Rg7 et amener le roi sur une case mortelle

Ca commence par Dé1, bon courage!

1.Db5 DxDb5 etc...

1. Tç1+ Rg7 2. Tg8 RxT 3. Cf6+ et CxD et gagne

1.De1+ Rc2 2.Dc1+ Rb3 3.Db2+ Rc4 4.Db4+ Rd5 5.Dd6+ Rc4 6.Dc5+ Rb3 7.Db4+ Rc2 8.Db2+ Rxb2 9.Cxd3+ et 10.Cxf4 gagne (étude d'Herbstman)

1.Db5 Dxb5 2.c8D+ Rf7 3.Dxe6+ Rxe6 [3...Rf8 4.Cf4 De8 5.Dxe8+ Rxe8] 4.Cc7+ Rd7 5.Cxb5 et gagne (Zukertort-Englisch, Londres 1883)

N°4 (**)

N°5 (***)

N°6 (****)

Trait aux blancs

Trait aux blancs

Trait aux blancs

1. Fb7+

1. Fé4+ Tb7 et lancez l'assaut

1. f6! et c'est géant!

1.Fb7+ Txb7 2.Tc8+ Tb8 3.Cc7#  (étude de Stamma)

1.Fe4+ Tb7 2.Db8+ Tcxb8 3.Txa7+ Fxa7 4.Cc7# (étude de Stamma)

1.f6! Rh7 [1...gxf6 2.Rg6; 1...Dxf6 2.Dxf6 gxf6 3.Rxh6] 2.f7 De5+! 3.g5 [3.Dxe5 g6#] 3...Dxe6 4.f8C+! Rg8 5.Cxe6+- (Bongantz-Augustin, d'après Suomen Shakki 1954)

N°7 (**)

N°8 (*)

N°9 (****)

Trait aux blancs

Trait aux blancs

Trait aux blancs

Il faut amener le cavalier en é7 pour un mat imparable par Dg8

1. Th7+

Cf6!

1.Cd7! Df5 2.Cf8+ Rg8 3.Cg6+ Rh7 4.Ce7! et  mat imparable (Newman-Wood, Londres 1946)

1.Txh7+ Cxh7 2.Cf7# (Lewitt-Busse, Berlin 1914)

1.Cf6 Tee1 [1...Rg2 2.Ch5 Tee1 3.Rh4 Fe2 4.Cf4+ Rf1 5.Cd5 Rg2 6.Cxe3#] 2.Ch5+ Rg2 3.Rh4 Fe2 4.Cf4+ Rf1 5.Cd5 Rg2 6.Cxe3#  (Kubbel, 1934)